Places to visit in Europe

Cabinet War Rooms

GUERRE EN SOUS-SOL

DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE, le Premier Ministre anglais et son cabinet de guerre se réunissaient au "Cabinet War Rooms". Conçu pour préserver la sécurité des autorités, ce sous-sol aménagé fut choisi en raison de sa proximité dit parlement, de Buckingham Palace et du 10 Downing street.

L'aménagement et la consolidation du lieu commencèrent en 1938 et s'achevèrent une semaine seulement avant que la guerre n'éclate. Plafonds renforcés avec des poutres métalliques, poutres en bois, étais, tout fut mis en oeuvre mur résister aux raids aériens. On y installa aussi l'air conditionné et un réseau téléphonique afin de parfaire la fonctionnalité de la place. Fin 1940, on rajouta encore des assises et des poutres en acier.

C'est ici que les plus grandes décisions de la guerre furent prises. Même lorsqu'aucune réunion n'avait lieu, la place était toujours occupée par des personnes y travaillant à plein temps. Il est arrivé due la Map Hoom, la salle des cartes, ne désemplisse pas d'hommes traçant, à l'aide d'épingles et de bout de laine, la progression des conflits. En 1943, on installa une ligne de téléphone reliée directement à la Maison Blanche et protégée par un système de verouillage perfectionné, pour permettre à Churchill de parler avec Roosevelt en toute sécurité. Les autres salles étaient occupées par les hommes et les femmes qui travaillaient pour le Bureau de Renseignements (Intelligence service) et les forces de l'intérieur (Home Forces).

C'est de son bureau installé au Cabinet War Rooms que Churchill adressa plusieurs fois au peuple anglais des bulletins radiodiffusés. Il n'aimait pas ormir sur place et préférait, selon la rumeur, se rendre sur le toit du 3ème batiment pour regarder avec une paire de jumelles les raids aériens au dessus des quais. Ce fut une chance que les "Cabinet War Rooms" n'aient même pas été atteint pendant une attaque aérienne.

Le dernier jour de la guerre, les hommes et les femmes qui avaient travaillé et dormi là verrouillèrent simplement les portes derrière eux et quittèrent les lieux. Toutes les salles ont été conservées dans l'état dans lequel elles étaient ridant la Seconde Guerre Mondiale. Les épingles sur les cartes, les ceniers sur les bureaux et les masques à gaz n'ont pas bougé. Même le vêtement de nuit de Churchill est encore là.

Places to visit in Europe About Us | Site Map | Privacy Policy | Contact Us | ©2007 Group-Trotter.net